DEVENEZ MEMBRES! Cliquez ici
  • animation01
  • animation02
  • animation03
  • animation04
  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

LE MOULIN DE MONSIEUR MILLS

Texte produit par Héritage Sutton. Pour en savoir plus : www.heritagesutton.ca
 
Avant même la concession officielle du canton de Sutton en 1802, à la fin des années 1790, des moulins chevauchent  la rivière Sutton à Shepard’s Mills, aujourd’hui Abercorn, et sur La propriété de William Huntingdon au cœur du village de Sutton, un peu en amont de la jonction des rues Principale Sud et Mountain actuelles.  En 1814, Stephen Westover construit un moulin sur un ruisseau au pied du  Mont-Écho. Le ruisseau Brookfall, les ruisseaux Eastman et Dufur à Glen Sutton ont aussi accueilli des  moulins. 
 
Il ne reste pas de vestiges de ces premiers moulins. Certains ont été remplacés comme à Abercorn, d’autres se sont ajoutés  dont celui construit par Omie Lagrange en 1846, sur la rivière Sutton à la hauteur de l’actuelle rue Highland. Omie Lagrange, qui exploite déjà des moulins à Frelighsburg, appartient à une famille de meuniers. On peut comprendre que la chute de la rivière Sutton à cet endroit ait séduit son œil expert.
 
Le moulin Lagrange est un moulin à farine. Au début des années 1860, Reuben Mills l’acquiert. Il faisait aussi partie d’une famille de meuniers, son père Moses  Mills ayant participé à l’installation de plusieurs moulins, dont le moulin Westover et celui construit par Paul Holland Knowlton. Les cartes anciennes font état d’un chemin Mills, aujourd’hui disparu, qui partait un peu avant le pont de la rue Maple et montait vers la rue Highland (voir carte). Il était de pratique courante à l’époque de donner aux chemins le nom du principal propriétaire riverain.
 
Le fils de Reuben, Frédérick, a repris le flambeau lorsque son père a été trop âgé pour l’exploiter. Frédérick est mort en 1898. On ne sait pas si quelqu’un de la famille a continué de faire fonctionner le moulin jusqu’à ce qu’il cesse ses activités en 1911.

Articles récents

Galerie:

Navigation

Galerie Flickr :

Carte des sentiers 2013 :

 

Carte des sentiers 2013

Enregistrer

Newsletter