DEVENEZ MEMBRES! Cliquez ici
  • animation01
  • animation02
  • animation03
  • animation04
  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

  • Parc d'environnement naturel de Sutton

    Naturellement différent

Barrage artificiel, réservoir naturel?

Texte produit en collaboration avec Héritage Sutton. Pour en savoir plus :
 
Situé à la tête de la branche nord-est de la rivière Sutton, le Mud Pond constitue un réservoir naturel d’eau pour la communauté de Sutton depuis la création du premier système d’aqueduc public, branché sur la rivière Sutton dès 1908. À la fin des années 1920, la prise d’eau de cet aqueduc, contaminée par les activités agricoles qui s’étendent alors haut dans la vallée, est déplacée au bout de l’actuelle rue Filtre afin d’assurer une meilleure qualité d’eau. Dans le même but, le Mud Pond et les terrains situés plus haut que la nouvelle prise d’eau sont achetés par la Ville en 1936. Elle prévoit également  installer des équipements de chloration.
 
Le barrage de béton du Mud Pond est construit dans les années 50 pour améliorer sa capacité de retenue d’eau. En période de forte demande, les habitants de Sutton doivent cependant mener un combat incessant avec les premiers occupants du réservoir, des castors qui ne veulent pas du tout voir baisser les niveaux d’eau et bloquent systématiquement les sorties d’eau… Durant les périodes de pointe, qui se situent alors en été, l’eau doit être siphonnée manuellement chaque jour à l’aide d’un gros tuyau de caoutchouc de 45 pieds de long par quatre pouces de diamètre déroulé en travers du barrage, tuyau qui doit être monté jusque-là à pied chaque printemps...
 
 L’eau emmagasinée dans le Mud Pond, le lac Spruce et le lac Vogel (qui s’appelait alors le Mud Flat) va demeurer la principale source d’eau du village jusqu'à l’implantation de la station de ski, en 1960, qui conduira la Ville à modifier son système d’approvisionnement en eau, en puisant directement dans la nappe phréatique située au pied de la montagne. Les lacs ne reprendront du service comme réservoir d’eau potable qu’à partir de 1984, date à laquelle est implanté le système d’aqueduc desservant le secteur de la station de ski.
 
Le Mud Pond gèle en hiver. Avant l’invention du réfrigérateur, il fournissait la glace dont on se servait pour la conservation des aliments. La glace était découpée en blocs avec des scies spéciales longues et effilées. Les blocs étaient manipulés avec des gaffes et des pinces jusqu’au transport qui les amènerait à la glacière. Les fermiers avaient aménagé la leur dans un bâtiment, séparé ou attenant à la maison ou à la grange; les marchands de glace disposaient d’entrepôts. Les blocs de glace étaient entassés les uns contre les autres entre d’épaisses couches de bran de scie qu’on se procurait au moulin à bois. La glacière était vidée au fur et à mesure des besoins, jusqu’au prochain hiver.

Articles récents

Galerie:

Navigation

Galerie Flickr :

Carte des sentiers 2013 :

 

Carte des sentiers 2013

Enregistrer

Newsletter